amelie_mignonAmélie Mignon, responsable de la CoBC, revient sur l’évènement du dernier week-end de mai : le Grand B’loup

Peux-tu nous faire un bilan des 3 jours ?

Le Grand B’Loup 3 jours, de formations, de jeux, de fête et de partage. Ce fut une rencontre de près de 100 responsables louveteaux et louvettes venus de toute la France et qui ont, le temps d’un week-end, partager et échanger sur leur pratique. Ils repartent ainsi à un mois des camps, avec la tête remplie d’idées. Ce fut aussi un rendez-vous incontournable avec les 7 animaux qui les ont accompagné tout au long du week-end.

Quels ont été, selon toi, les temps forts du Grand B’loup  ?

Je dirais qu’il y en a eu deux. Tout d’abord les temps d’échange et de partage autour de leurs pratiques et des outils pédagogiques, tels que la promesse, la sizaine, l’histoire à vivre, la progression personnelle. Mais aussi sur l’explication du rapport d’orientation et son application en branche cadette. Ces moments ont permis un partage d’expérience très important entre les cadres du mouvement et les responsables. Ensuite, la rencontre avec les 7 animaux a permis de recréer cet univers imaginaire proposé aux enfants. Cela s’est terminé avec un concert des 7 animaux, avec tous nos classiques ainsi que des danses folkloriques.

Quelques petits conseils donnerais-tu aux responsables BC ?

A un mois des camps, j’ai déjà envie de leur souhaiter de belles réussites et découvertes avec les enfants cet été. J’ai aussi envie de leur dire de profiter et d’apporter aux enfants toutes leurs compétences pour qu’ils passent ensemble un beau moment. Enfin, en tant que responsables, ce sont eux les maîtres d’oeuvre de la pédagogie unioniste. Ce sont eux qui, à travers les activités, conduisent les enfants à devenir des citoyens autonomes et libres de leurs choix.