Illustration_Dossier_de_refle_blogChoucroute en boîte, pizza surgelée, sauce bolognaise industrielle ne sont pas une fatalité sur un camp scout. Le Mouvement, dans sa volonté d’apprendre à mieux consommer et d’ améliorer nos pratiques durant les camps, encourage chaque membre à s’inscrire dans la pratique d’une cuisine saine et durable.

Et les initiatives se multiplient : la région FCBPM a reconduit l’action « de la fourche à la fourchette » sur les camps d’été qu’elle a accueilli. Le concept ? des visites d’exploitations de producteurs locaux sont organisées afin de sensibiliser chacun à l’environnement et à une nourriture saine.

D’autres actions telles que le stage 2ème degré Pédago Bouffe en octobre dernier (initié par la région Phare Ouest à Poitiers) ou la participation d’un groupe unioniste à la réalisation de l’ouvrage « Cuisiner nature , recettes et activités pour manger autrement » sont autant d’exemples de la réelle implication du Mouvement sur la problématique du « Bien manger en camp ».

Enfin, la région Val de Seine a réalisé « le guide de la bonne bouffe en camp » pour ses responsables. Ce manuel, adapté au niveau national sous la forme d’un livret intitulé « Bien manger en camp » a reçu le label PNA (Plan National pour l’Alimentation ». Il explique de manière ludique et attrayante comment organiser l’intendance d’un camp, propose des fiches recettes très précises pour cuisiner et explique aux responsables l’intérêt éducatif de cette activité et la place prépondérante qu’elle peut prendre dans un projet pédagogique.

Pierre angulaire de la démarche de préservation de la nature et du projet éducatif des EEUdF, il s’agit de développer des actions complémentaires, capables d’impulser de réels changements dans le mode d’alimentation et de balayer les idées préconçues sur la préparation de repas en plein air.