avion_écolo_blogEn prenant l’avion pour un camp lointain, une équipe d’aînés émet autant de gaz à effets de serre que 4 camps de louveteaux ou d’éclaireurs, qui rassemblent pourtant 20 fois plus de participants. Il est donc légitime d’interroger la pertinence de ces projets en lien avec nos objectifs d’éducation à la différence, à la rencontre de l’autre, mais aussi à la sobriété, notamment énergétique, et avec le choix de réduire les émissions de gaz à effets de serre du Mouvement.

Retrouvez l’interview croisée de Mélanie Panaye, présidente de la Commission à l’International, et Jérôme Kasparian ici.