Logo SF

Paris, le 3 décembre 2013, communiqué de la Fédération du Scoutisme Français

Il y a 30 ans aujourd’hui, arrivait à Paris la marche pour l'égalité et contre le racisme, initiée en 1983 dans le quartier des Minguettes et portée par plusieurs personnalités et associations. Partie le 15 octobre de Marseille avec 17 personnes, inspirée de Gandhi et Martin Luther King, elle est arrivée à Paris le 3 décembre 1983 en réunissant ce jour-là 100 000 personnes.

30 ans après, le message porté par ces marcheurs résonne encore jusqu’à nous avec l’actualité récente. Des événements comme celui-ci, en dénonçant les violences racistes et les discriminations, ont aussi aidé nos propres mouvements à prendre progressivement conscience de l’importance de ces enjeux, de la gravité et des difficultés des questions qu’ils posent.

Les transformations de notre société sont un défi pour l’ensemble des acteurs qui participent à l’éducation des enfants et des jeunes. Cette date anniversaire nous rappelle nos responsabilités au sein de la société. Les mouvements de scoutisme de spiritualités différentes, réunis au sein de la Fédération du Scoutisme français, souhaitent affirmer aujourd’hui leur volonté de contribuer, par l'éducation, à trouver les voies pour vivre ensemble dans notre société. Les principes et méthodes scouts sont une proposition éducative porteuse d'ouverture, de respect, de rencontres entre cultures, milieux sociaux et spiritualités différentes. Éduquer à la citoyenneté fait partie de notre projet éducatif, en proposant aux jeunes un autre visage de la société que celui du rejet des personnes, du mépris ou de la peur.

En s’engageant dans des projets de service ou de solidarité, en rencontrant à cette occasion des personnes différentes d’eux, en apprenant à connaitre et respecter d’autres cultures par la rencontre de jeunes scouts, guides, éclaireuses et éclaireurs, les jeunes deviennent acteurs de la construction d’une société plus ouverte et fraternelle, refusant le racisme et les discriminations sociales ou culturelles.

En tant que scouts, guides, éclaireurs et éclaireuses, membres d’un mouvement de jeunesse et d’éducation ouvert à tous associant plus de 38 millions de filles et garçons dans plus de 216 pays et territoires différents, nous sommes invités à nous engager pour faire progresser la paix, l’éducation à la nonviolence, le respect de la diversité des personnes et de la dignité de chacun.

La Fédération du Scoutisme Français, associant :

  • les Éclaireuses Éclaireurs de France
  • les Éclaireuses Éclaireurs Israélites de France
  • les Éclaireuses Éclaireurs Unionistes de France
  • les Scouts et Guides de France
  • Les Scouts Musulmans de France

Le communiqué en version pdf