Rositsa Yancheva

« Je suis bulgare, je suis venue en France il y a un petit peu plus de 3 ans pour faire des études en communication à l’Université de Lorraine. Actuellement, je suis en train de préparer un Master en Études Européennes et Relation internationales à l’Université de Cergy-Pontoise. Ce service civique s’inscrit donc dans mon cursus (à la place du stage obligatoire). Je préfère ce type d’expérience car les missions proposées sont plus intéressantes car on a beaucoup plus de responsabilités en service civique qu’en stage. J’étais déjà bénévole à l’AFEV pendant un an et demi, je suis également la Community Manager de l’association Rouages, qui est liée à mon Master EERI. Le milieu associatif ne m’est donc pas inconnu ! En revanche, l’univers scout est encore tout nouveau pour moi et je suis motivée pour me lancer là-dedans. »

Alberto Nalda Alonso

« Je viens de Valencia en Espagne, je suis venu en France récemment pour apprendre le français tout en travaillant pour les EEUdF. J’ai un Master en Economie Sociale, spécialisé en ONG. J’ai déjà travaillé au sein d’une équipe de management d’une école coopérative en Espagne, puis pour Youth Association en Croatie où j’ai passé trois mois dans le cadre d’un programme Erasmus+. Je suis très heureux de faire mon volontariat chez les EEUdF et de pouvoir ainsi travailler sur des projets de développement avec ma collègue en service civique Rositsa, qui est très professionnelle et pleine d’énergie. » Alberto a depuis trouvé un emploi en Norvège, nous lui souhaitons une bonne continuation dans le milieu associatif.

Leur mission : continuer un animation sur la biodiversité en lien avec l’association la « BETA-PI » et la faire vivre (en lien avec les responsables locaux) à des jeunes dans les villes sélectionnées par la commission développement. L’action se prolongera lors des camps d’été avec une caravane impliquant des équipes d’ainés pour faire vivre cette animation dans les camps des villages environnants. Pour ce projet, deux missions sont développées : tout d’abord, un travail avec cinq groupes locaux dans le but de leur proposer de nouvelles animations et activités liées à des problématiques environnementales (développées en partenariat avec la Béta-Pi). Le second projet sera quant à lui toujours dans le même esprit, c’est-à-dire tourné vers des questions d’écologie et d’environnement. Le but consistera à créer une caravane ambulante pour proposer de nouvelles animations que deux équipes d’aînés réaliseront en se déplaçant dans des camps l’été prochain. Cette même caravane sera l’occasion de recenser les différentes pratiques liées à l’environnement. Tout ce projet sera filmé pour avoir un bon contenu audiovisuel à partager sur les réseaux sociaux de l’association.