Mot-clé - Branches

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 23 février 2012

Qu’est-ce que CANAAN ?

Canaan, c’est LE rassemblement des aîné-e-s de France et des anciens éclais. Pour fêter le lancement de la nouvelle pédagogie, une équipe s’est créée il y a quelques années, autour de rêves, de valeurs, de révoltes et d’envies pour lancer la première édition d’un camp d’envergure : CANAAN.


canaan affiche

Aujourd’hui, c’est la 7° édition de CANAAN qui voit le jour et c’est avec toi qu’elle va se faire ! A travers le fil rouge du camp, tu vas pouvoir t’interroger, débattre et même militer pour (ou contre !) tout ce qui t’interroge, te révolte ou te fait rêver…

Bécours… un lieu inoubliable pour tous les aînées et aînés de France qui y ont apporté leur pierre : situé sur le plateau du Larzac, Bécours offre un terrain de camp idéal pour venir fêter, se former, échanger, rencontrer, méditer, …

A CANAAN, on trouve des grands jeux, du service, des temps de formation pour avancer sur la route. Camp de croisée nationale, c’est l’occasion de vivre sur un camp scout des rencontres avec des aînés venus de toute la France.

Si tu es né à partir de 1997, CANAAN 2012 est fait pour toi :

1. un camp scout unioniste

2. un accompagnement personnalisé pour progresser sur la route,

3. des réponses à certaines de tes questions,

4. un engagement dans une action de service ambitieuse

5. le camp d’envergure qu’il te faut cet été

6. l’occasion de croiser la route des aînés de toute la France

7. un tas de souvenirs inoubliables

8. l’opportunité de réfléchir ensemble pour comprendre et agir sur le monde qui nous entoure

Alors penses tout de suite à tes rêves, tes révoltes et tes ambitions, et rejoins-nous en août 2012 !
On a besoin de toi : viens mettre en commun tes expériences et tes espérances pour construire le monde de demain !

Rejoignez-nous sur notre page Facebook Canaan 2012

Canaan 2012 est ouvert aux adhérents nés avant le 1er janvier 1997.
Les inscriptions se font par le S.I. ( système d’information du mouvement ).
Contact : Organisation Charlotte Couturier yaliicoutu@gmail.com / Inscriptions et transports : Eric Escande escande.eric@gmail.com

canaan redimensionné blog

lundi 19 décembre 2011

Pour marquer un Grand B'Loup !

Depuis le temps que tu attendais ça : Enfin Akela a quitté son rocher, Kotick sa banquise, et emmènent avec eux tous leurs amis. Les prévisions sont formelles, les 7 animaux et leur invité surprise seront en France les 26-27 et 28 mai 2012. Avec eux, c’est toute la crème de la branche cadette qui arrive ! C’est à dire, toi, responsable BC, ton équipe et les équipiers régionaux.

Le camp approchera, tu commenceras à transpirer en voyant ta “to do list” s’allonger, mais ne t’inquiète pas la CoBC va tout changer. Elle organise pour toi 3 jours de fête, de pédago et de rencontres. Un long week-end pour te perfectionner aux techniques de la BC, et repartir sur ton camp la tête chargée d’idée et les yeux pleins d’étoiles (des costumes, des jeux, des techniques de froissartage, des animations, des chants …) !

Alors ne les déçois pas ! Réserve tes dates et viens avec nous pour marquer un Grand B’Loup ! http://legrandbloup.over-blog.com grand_bloup_news

mardi 15 novembre 2011

CANAMA Aînés 2012 : du vent sur les routes !

Il était annoncé pour 2016, mais le CANAMA fait des petits !!!

canama2012 En 2012, c’est les aînés qui auront la chance de vivre une expérience marine, avant les louveteaux en 2013 et les éclais en 2014…

Nous déclarons que, par application de l’article 124.56E du Code du Respect des Valeurs de l’Etat dans l’Audiovisuel (CRVEA), la radio nommée “Goldorock” sera désormais illégale.
Cette radio est accusée de nuire à nos concitoyens tant par la vulgarité de ses programmes que par les messages clandestins et frauduleux qu’elle diffuse concernant notre gouvernement et notre patrie…

CANAMA 2012 : du 8 au 22 Août 2012

www.canamaeeudf.fr

Ce projet t’intéresse, toutes les informations sur www.canamaeeudf.fr

Ou par téléphone auprès du Cap’tai mattthiew 06 86 53 09 53

mardi 8 novembre 2011

Le tango argentin des Los BAUdos le 26 novembre

affiche_oiseauL’équipe d’aînés de Bois-Colombes (Région Val de Seine) a passé un mois en Argentine dans le cadre de son projet aîné.
Elle est ravie de vous inviter à sa Grande Fiesta qui aura lieu le samedi 26 novembre 2011 à la maison des jeunes de Bois-Colombes à partir de 14h. La maison des jeunes est située au 50 rue Raspail, 92270 Bois-Colombes.
Un témoignage de son exploration en Argentine qui s’avère très prometteur et à ne pas rater !
Jugez plutôt : danse, vidéo, peinture, témoignage et barbecue argentin. Entrée libre. Tout le détail du programme est sur l’affiche.

fiesta_novembre

lundi 7 novembre 2011

Assises de la Branche Aînée : De la pédago et du fun !

Du 29 octobre au 1 novembre ont eu lieu les assises de Branche Aînée à Boissy-Saint-Léger, un rassemblement exceptionnel organisé par les experts de cette pédagogie dans notre Mouvement, la Commission Branche Aînée (COBRA).

Responsables aînés de France et des adultes attentifs à cette pédagogie (équipiers régionaux, cadres locaux et Conseillers de Groupe Local) se sont retrouvés afin d’échanger, partager, s’amuser, témoigner et se former autour de la pédagogie Branche Ainée.
assises_aineeCe week-end a permis, à travers l’interaction entre experts de cette pédagogie et responsables, de s’interroger sur le rôle des responsables dans ce passage de l’adolescence à la vie d’adulte que vivent les aînés.
Parmi les activités proposées: jeu sur l’accompagnement des aînés, témoignage d’anciens responsables, la médiation par les pairs et les projets aînés marin. Mais aussi un moment spirituel sur le texte des disciples d’Emmaüs permettant de réfléchir à ce que peut être une démarche d’accompagnement, un moment de louange, une veillée d’ouverture endiablée, un concert et une veillée où les participants ont constitué une malle souvenir.
Des temps d’animation (Jeu sur la Loi, Relecture, Aîné et responsable idéal, jeu sur les 3 étapes) ont été proposés aux responsables durant ces assises. Tous ces temps ont été transposés pour pouvoir être proposés aux aînés par les responsables et sont téléchargeables sur la bibliothèque numérique dans Branche / Branche Aînée / Fiches techniques (ou en lien ici)
Ces activités ont visés, à travers la promotion ludique et dynamique des outils, à donner aux participants les clés et les compétences pédagogiques qui leur permettent d’adopter des comportements adaptés et pertinents dans l’accompagnement des aînés.

Les participants ont pu également apprécier tout au long du week-end, deux grands savoir-faire de la commission branche aînée : la convivialité et la gastronomie.

cobra_assises_ba10 ans d’engagement au service de la pédagogie aînée
Un moment particulier a été pris pour célébrer et remercier trois acteurs phares de cette pédagogie : Frédéric Faverjon, ancien président de la COBRA, Jean Cuny membre de la Cobra et fondateur de Canaan et Frédéric Davidson, ancien membre de la COBRA . Un temps où chacun d’eux à rappelé son plaisir à travailler et s’engager pour faire vivre le scoutisme : « aujourd’hui, vous, responsables, avez une super mission qui est de faire grandir les aînés et c’est un engagement génial. Quand vous les voyez grandir, c’est incroyable. », Jean Cuny.

boussole_2011Rappel : Sortie de La boussole, un outil pédagogique indispensable !
Fort de leur expérience avec les aînés, la Cobra a sorti en septembre un document essentiel pour répondre aux interrogations des responsables et les accompagner dans leur engagement à faire vivre le scoutisme à des futurs adultes : La boussole. Un outil concret pour savoir amener les aînés à donner du sens à leurs actes pour trouver un équilibre et assurer une cohérence intérieure. Autonomie, haltes, compagnonnage, vie spirituelle, … A travers des échanges et des interrogations avec les différents acteurs de cette pédagogie, ce document donne une présentation complète pour les responsables de la pédagogie aînée.


Focus : Temps d’ouverture pédagogique lors des assises de la Branche Aînée

Interculturel en France :
L’interculturel peut aussi se vivre en France. L’opportunité de vivre un projet riche en découvertes avec peu de déplacements.
Intervenants : Jérémie Bouchet et Mélanie Panaye de la Commission Internationale

Médiation par les pairs dans une équipe d’aînés :
Permettre aux aînés de résoudre eux mêmes leurs conflits, c’est possible.
Intervenants : Aurélie Ingelaere de la Commission Paix

Une pédagogie aînée pour les marins :
Comment mettre en oeuvre et adapter la pédagogie aînée pour une équipe ayant un projet marin. Un projet marin, ce n’est pas nécessairement un projet voile.
Intervenant : Benoît Trouvé du Comité Marin

Projet aîné et transports :
Quels impacts de la destination et du mode de transport (avion souvent) d’un projet aîné sur l’environnement ? Quelles alternatives comme mode de transport ? Pourquoi ne pas partir en Europe pour relancer la construction européenne ?
Intervenant : Jérôme Kasparian, Groupe Travail Environnement

Relations Homme / Femme, sexualité en Branche Aînée
Les questions de couple se poseront immanquablement pour une équipe d’aînés, peut-être parce que des couples sont susceptibles de se former en son sein, mais de toute façon car ce sont des interrogations des jeunes à cet âge. Atelier sous la forme d’un marais avec en appui le Catalyse spécial sexualité qui sera bientôt réactualisé.
Intervenant : Raphaël Robert, Commission genre et Commission Branche Aînée

Evaluation et perception de la pédagogie aîné
Les participants étaient invités à se positionner, pour chaque élément de la pédagogie aînée, sur deux axes perpendiculaires 1. Pertinent / Non pertinent, 2. Facile à mettre en oeuvre / Difficile à mettre en oeuvre
Intervenant : Frédéric Faverjon, Commission Branche Aînée

lundi 17 octobre 2011

Plus qu'une semaine pour s'inscrire aux assises de la Branche Aînée

Les assises de la Branche Aînée, c’est une fois par siècle !
Ce serait dommage de les rater si tu t’occupes de Branche Aînée ou si tu envisages de t’occuper prochainement de Branche Aînée. Une formation à la pédagogie aînée est incluse dans ces assises pour tous les responsables débutants. Si vous souhaitez suivre cette formation, il faut le mentionner dans le formulaire d’inscription. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 octobre 2011. Elles se font sur l’intranet du mouvement www.eeudf.org puis dans le Système d’Information dans la rubrique Rassemblement.
Pour cela tu as besoin de ton numéro d’adhérent. Demandes le à ton Conseiller de Groupe Local ou à ton équipe régionale si tu ne le connais pas encore.

cafeteurs

Assises de la Branche Aînés : Du 29 octobre au 1er novembre à Boissy-Saint-Léger, Assises, formation à la pédagogie aînée et plein de bonus !

mardi 11 octobre 2011

Un programme prometteur pour les assises BA

Dans le cadre du Centenaire, les EEUdF proposent exceptionnellement cette année des assises de la Branche Aînée.
Ces assises de la Branche Aînée rassembleront tous les responsables aînés de France, mais aussi les adultes s’intéressant à cette pédagogie (Equipiers Régionaux, Responsables BC ou BM envisageant de faire de la Branche Aînée prochainement, cadres locaux et Conseillers de Groupe Local). La formation à la pédagogie aînée généralement proposée en octobre est intégrée à ces assises. Ces assises seront l’occasion de rencontrer des experts de la pédagogie, de la médiation, des adolescents. Mais aussi de s’interroger sur son rôle de responsables, de relire cette expérience humaine riche, qui sera certainement féconde pour les aînés que tu accompagnes.

La Commission Branche Aînée vous fera partager sa convivialité et son sens de la gastronomie. Ces assises seront aussi l’occasion de rencontres multiples et de fêtes que l’on espère mémorables. Les inscriptions se font sur le SI www.eeudf.org dans l’intranet à la rubrique Rassemblements.
Attention, clôture des inscriptions le 22 octobre 2011! Inscrivez-vous de toute urgence !

BA_lien_081011

mercredi 28 septembre 2011

Les Haltes en Branche Aînée

BA_lien_280911Bien que le scoutisme soit une aventure collective, l’enjeu est de permettre à chaque aîné de devenir ce qu’il aspire à être, de vivre dans la confiance des expériences permettant de se structurer : découvrir sa personnalité, écouter son corps, témoigner de sa spiritualité, savoir s’insérer dans une aventure collective. Autant de défis où les aînés attendent votre soutien, autant de potentialités des aînés à faire émerger.

Le parcours personnel de chaque aîné – son Itinéraire – est un dialogue permanent entre ses réflexions (les Haltes, ce qu’on a retenu d’un débat) et ses actions (sa Promesse, son Temps-passion, son compagnonnage ainsi que toutes les activités de l’équipe où il se découvre à lui-même). Aux responsables d’inciter et d’accompagner chaque aîné à se prendre en charge en lui permettant d’identifier la manière dont il souhaite progresser.

Les Haltes sont des temps de réflexion autour de questions listées dans l’Itinéraire.
Ces questions sont divisées en séries de plus en plus approfondies, adaptées à l’évolution des aînés :
- 1ère Halte « je définis » : au début de la Route l’aîné exprime ce qu’il sait des sujets abordés
- 2ème Halte « ce que je suis » : avant la rédaction du Pacte l’aîné se positionne par rapport à ses questionnements
- 3ème Halte « ce que je deviens » : avant le témoignage et le compagnonnage l’aîné approfondit les sujets
- 4ème Halte « ce que je partage » : avant l’Envoi l’aîné s’interroge sur la manière de transmettre, partager et accompagner les autres.

Intentions éducatives
bA_lien_280911_2- apprendre à l’aîné à faire dialoguer ses actions et ses réflexions pour affiner ses choix
- permettre à l’aîné de percevoir que ses idées, ses positions et pensées dépendent de son vécu, de sa culture et de son environnement familial et social, et qu’elles évolueront en fonction de ses futures expériences.
Objectifs pour l’aîné
- réfléchir sur soi-même
- devenir capable d’exprimer ses propres choix.

Rôle des responsables
Les responsables provoquent le temps de la réflexion en initiant les Haltes et doivent s’approprier ces questions.
Au départ, il est normal que certains aînés soient rebutés par cette introspection ou par l’idée de se poser des questions sur leur propre vie. Il est donc important de proposer un moment agréable (au milieu d’une marche, en arrivant au sommet d’une montagne,…) afin d’aborder sereinement ces questions.
Il n’est pas impératif que les aînés répondent à toutes les questions d’un seul coup. Il est nécessaire que chaque aîné prenne le temps, seul, de se poser les questions. Les Haltes permettent aux aînés de se plonger dans ces questions.
Au fur et à mesure, les séries de questions deviendront plus naturelles aux aînés, leur exercice plus facile, et leurs réponses plus utiles.

Si la maturité de l’aîné ne lui permet pas de répondre aux questions ou de trouver le goût de chercher à le faire, ce n’est pas grave. Ce qui compte, c’est de créer la rencontre entre l’aîné et une question sur lui-même : il en surgira toujours quelque chose !
Afin de garder des traces de sa réflexion l’aîné peut utiliser un petit cahier personnel, offert par exemple par la Croisée ou les responsables. Ce carnet permettra aux aînés d’observer leur progression.

Cet exercice de réflexion et de questions est absolument personnel.
En aucun cas les responsables ne liront ou questionneront l’aîné sur la teneur de ses réponses. Lors de débats, libre aux aînés de témoigner des réflexions issues de ces questionnements.
BA_lien_280911_3

mardi 27 septembre 2011

Les assises de la Branche Aînée du 29 octobre au 1 novembre 2011

BA_photo_assises
Dans le cadre du Centenaire, les EEUdF proposent exceptionnellement cette année des assises de la Branche Aînée.
Ces assises de la Branche Aînée rassembleront tous les responsables aînés de France, mais aussi les adultes s’intéressant à cette pédagogie (Équipiers Régionaux, Responsables BC ou BM envisageant de faire de la Branche Aînée prochainement, cadres locaux et Conseillers de Groupe Local).
Ces assises, ce seront 4 jours pour échanger et partager, s’amuser et rêver. 4 jours de réflexions sur la pédagogie, d’occasions d’approfondir l’interculturel, la médiation par les pairs, la pédagogie aînée. Mais aussi 4 jours de fêtes, d’échanges avec les autres responsables aînés de France. L’opportunité de découvrir tous les détails de la Branche Aînée mais aussi de rencontrer d’autres responsables qui accompagnent aussi des équipes d’aînés.
Une formation à la pédagogie aînée est incluse dans ces assises pour tous les responsables débutants. Si vous souhaitez suivre cette formation, il faut le mentionner dans le formulaire d’inscription.
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 octobre 2011. Elles se font sur l’intranet du mouvement (www.eeudf.org) en allant dans le Système d’Information puis dans la rubrique Rassemblement. Pour cela tu as besoin de ton numéro d’adhérent.
Demandes-le à ton Conseiller de Groupe Local ou à ton équipe régionale si tu ne le connais pas encore.

Un évènement exceptionnel à ne pas manquer car il a lieu … une fois par siècle !!!

mercredi 7 septembre 2011

Le compagnonnage

Le compagnonnage est l’engagement personnel de chaque aîné auprès d’un partenaire extérieur aux EEUdF (association, artisan, collectivité, privé, artiste…) en fin de la Route. L’aîné peut ainsi gagner en autonomie et sortir du « cocon » des EEUdF tout en maintenant le cordon ombilical que sont le soutien de l’équipe et l’accompagnement des responsables. Il y expérimentera plus directement ses choix de vie et réalisera un « chef d’œuvre ». Cette expérience de compagnonnage pourra déboucher chez certains sur un choix d’étude, de profession, de loisirs, d’engagement, de lieu de vie, de choix de vie…

Intentions éducatives
- permettre à l’aîné d’oser vivre ses convictions et ses projets personnels.
Objectifs pour l’aîné
- amorcer un projet personnel
- vivre et assumer ses engagements avec le soutien bienveillant de l’équipe.

engagement_eeudf2

Rôle des responsables
Les responsables accompagnent l’aîné dans la définition, la recherche, la mise en œuvre et le suivi de son compagnonnage. De même que pour le choix du Pacte et du Pari, les responsables n’ont qu’un rôle de facilitateur.
Comme c’est un projet personnel, l’aîné doit surtout compter sur lui-même pour ne pas renoncer devant les obstacles. Les responsables doivent être là pour le remotiver.
Les responsables favoriseront l’organisation de partage d’expérience à l’intérieur de l’équipe. Cela permettra aux aînés de confronter leurs vécus, d’identifier les acquis de la Route et d’exprimer leurs doutes.
Le suivi des responsables s’arrête avec l’Envoi de l’équipe même si l’aîné décide de poursuivre à titre personnel avec le partenaire.

Le mouvement propose sur son site une convention type pour les partenaires qui accueillent des aînés pour leur compagnonnage. Cette convention permet de donner un cadre institutionnel (notamment pour l’assurance) à l’activité. Elle est l’occasion pour les responsables de suivre l’aîné en allant rencontrer le partenaire.

Les risques et les écueils à éviter
- Éviter de présenter le compagnonnage comme un projet « en plus », mais montrer dès le début qu’il s’inscrit bien dans la Route puisqu’il permet à chacun d’aller au bout de son Itinéraire : vivre ses choix les plus personnels.
- La volonté de ne pas se séparer du groupe en voulant vivre à deux le même compagnonnage marque une peur de l’autonomie et une difficulté à affirmer ses choix. Le compagnonnage n’est pourtant qu’une expérience limitée dans le temps et entrecoupée de rencontres avec le reste de l’équipe.
- La volonté de l’équipe d’arrêter la Route après la fin du projet et de ne pas vivre le compagnonnage montre que la réflexion personnelle n’a pas abouti ou n’a pas été assez forte pour déclencher le besoin chez l’aîné de mettre en pratique ses propres convictions.
- Devenir responsable n’est pas un compagnonnage malgré les tentations que peut avoir l’aîné ou la pression en ce sens que pourraient exercer les cadres du groupe local. En effet une expérience de responsable ne permet pas d’acquérir une vraie autonomie car l’aîné ne sort pas du cocon des EEUdF. Si l’aîné a envie de devenir responsable, cette envie sera suffisamment forte pour subsister jusqu’à l’Envoi de l’équipe. En devenant responsable après son compagnonnage, il apportera au sein des EEUdF l’expérience acquise lors de ce compagnonnage.
- Il peut arriver que les aînés ne soient pas convaincus par l’intérêt du compagnonnage, prétextant qu’ils peuvent vivre cette expérience par eux-mêmes hors mouvement, de leur propre chef. Le compagnonnage offre pourtant un accompagnement des responsables et un soutien de l’équipe. Il faut leur expliquer l’intérêt du compagnonnage pour arriver à construire des choix personnels.
La Croisée, le groupe local et les responsables aînés peuvent avoir des listes d’associations, de contacts et de lieux pour aider les aînés dans leurs choix. Pour autant, cette liste n’est pas un endroit où piocher pour choisir : il faut d’abord définir ses valeurs et ses motivations avant de se lier avec un partenaire.

Frédéric Faverjon, pour la Commission branche Aînée

compagnonnage_eeudf

mardi 2 août 2011

Que faire en cas de transgression avec les jeunes ?

Poser des règles, c’est poser des limites auxquelles l’adolescent ou l’enfant puisse se confronter. Dans sa démarche de construction de sa personnalité, il est normal que le jeune cherche à franchir toutes les limites qui doivent donc être positionnées avant le début de la zone de danger. Cette recherche n’est pas une provocation, ni une intention de nuire, mais bien l’expression d’un besoin d’expérimenter sa « toute puissance ». La réponse à la transgression fait donc partie du processus éducatif.

La réponse face à une transgression doit comporter les éléments suivants :

1. Arrêter la transgression : à l’image d’un mur, les responsables doivent être fermes et infranchissables mais ils ne doivent pas se mettre en mouvement pour se venger lorsqu’un aîné cherche à franchir le mur. Ils se contentent d’arrêter la transgression avec la fermeté nécessaire.

2. Caractériser la transgression : quelle a été la règle qui a été transgressée ? Le dire au jeune lui permet d’intérioriser cette règle et d’affiner sa connaissance des règles.

3. Faire prendre conscience de la transgression : le but d’une démarche éducative est de faire prendre conscience de l’écart et de son effet sur les autres dans l’objectif qu’ainsi cet écart ne le renouvellera pas. Cela peut prendre la forme d’une discussion.

4. Quelle sanction ? Quelle réparation ? A qui cette transgression a-t-elle causé du préjudice ? Comment est-il possible de le réparer ? L’idéal est évidemment de trouver une réparation proportionnelle et en rapport avec la transgression. De façon à éviter ou prévenir des récidives, la réparation ou la sanction éventuelle dépend des antécédents du fautif.

Frédéric faverjon, Président Commission branche Aînée
boussole_2011_arttransgression

lundi 13 décembre 2010

Le bonhomme aîné

Le « bonhomme » est un des deux outils graphiques permettant de présenter la pédagogie de manière globale. Il est destiné à présenter l’articulation de la Route et sa cohérence globale. Il permet de rentrer aussi profond que souhaité dans les subtilités de la pédagogie, ou de survoler l’ensemble pour la faire comprendre en quelques mots. Il est un support visuel mais ne peut se passer d’explications, on peut facilement le dessiner au fur et à mesure des explications pour faire apparaître le bonhomme en fin de discours. Il peut être expliqué de manière succincte ou approfondie suivant le public (nouvelle équipe d’aîné, formation des responsables…).

Bonhomme ainé

Quand l’utiliser ?

  • A l’arrivée d’une nouvelle équipe d’aînés,
  • A chaque nouvelle étape,
  • Dès que le responsable souhaite faire visualiser aux aînés les « maux » dont l’équipe peut souffrir

Description
Le bonhomme doit être présenté au fur et à mesure et de bas en haut (étape par étape : fondateurs, bâtisseurs, compagnons.).

1ère étape : Les jambes

L’objectif de la première jambe : apprendre à s’organiser.

L’équipe apprend à faire une réunion réussie, se donner des objectifs et les réaliser. Ils vont du plus simple (préparer une réunion) au plus complexe (organiser un week-end). Pour savoir s’ils ont réussi à atteindre ces objectifs, il est demandé à l’équipe d’organiser un mini camp d’au moins 3 nuits. Suite à ce mini camps un bilan est réalisé avec les responsables pour décider ensemble si cet objectif a été validé.

L’objectif de la deuxième jambe : se connaître et souder l’équipe.

Les aînés vont vous répondre qu’ils sont ensemble depuis les louveteaux et qu’ils se connaissent par cœur. Il est important que chacun puisse montrer soit une passion, soit une révolte, soit une envie qui l’anime au reste de son équipe, pour deux raisons : la première est que chacun devienne leader dans le groupe lors de son temps passion, la deuxième est de permettre de dégager les idéaux communs à l’équipe. Cet objectif se termine avec la rédaction du pacte d’équipe.

2ème étape : Le tronc

L’équipe commence par rédiger son Pari : c’est une déclinaison en actes du Pacte d’équipe.

Le projet se compose de deux parties. La première est l’exploration : elle permet de s’informer, de vivre et d’explorer les valeurs du Pacte (récupération de la matière pour se nourrir et s’enrichir). La deuxième est le témoignage que l’on verra sur la 3ième étape et qui répond à la question comment je transmet mes valeurs et mes explorations autour de moi.
Il est important dans cette étape, pour l’exploration, que l’équipe n’ait pas les yeux plus gros que le ventre sinon ils risquent de s’écœurer. Cette étape doit être ambitieuse par rapport au potentiel de l’équipe et qui ne doit pas être comparé à celui des autres équipes. Il est important sur cette étape de définir dès le choix du projet le public visé, le support,… en vue du témoignage.

3ième étape : Les bras et la tête.

L’objectif du premier bras : se relire et témoigner.

Le témoignage a pour objectif de répondre à la question comment je transmet mes valeurs et mes explorations autour de moi. La relecture permet d’enrichir son témoignage et inversement le témoignage va permettre d’affiner la relecture, de prendre conscience du chemin parcouru.

L’objectif du deuxième bras : s’engager et le compagnonnage.

Lors du choix du projet, tu as fait des compromis avec l’équipe, là nous te proposons de faire vivre tes envies et tes valeurs personnelles. Ce compagnonnage va être effectué en dehors des éclaireurs unionistes mais encadré par tes responsables. Des échanges en équipes seront les bienvenus pour partager vos expériences respectives.

Puis finir par la tête du bonhomme : l’envoi.
C’est une cérémonie pour faire un bilan sur ce qu’on a vécu dans sa vie aînée et pour annoncer ces prochains engagements aux éclaireurs unionistes ou ailleurs. Cet envoi peut être intimiste en équipe ou bien partagé avec des personnes qui ont marqué votre vie aux EU.

La position des Haltes

L’itinéraire permet de réfléchir sur soi tout au long de la Route. Il contient notamment des temps de réflexion personnel appelé les Haltes, décomposés en 4 niveaux de questions. Tu évolues sur la route et tu progresses en même temps. C’est pour cela qu’il existe 4 niveaux de réflexion de plus en plus pointus suivant que tu es en 1ère, 2ième ou 3ième étape. Voici un exemple d’ordre d’évolution sur la route sur le domaine de la relation aux autre :

  • 1ier niveau : Qu’est ce qu’un préjugé ?
  • 2ième niveau : Ai-je des préjugés. Si oui, lesquels ?
  • 3ième niveau : Comment puis-je lutter contre mes préjugés ?
  • 4ième niveau : Contre quelles injustices ai-je envie de me battre ?

La 1ière halte se situe dès le début de la route (quand tu passes des éclaireurs aux aînés).
La 2ième se situe avant le pacte d’équipe.
La 3ième arrive juste après le bilan de l’exploration.
La 4ième est juste avant l’envoi.

Les maladies du bonhomme aîné

Un parcours réussi est représenté par un bonhomme bien proportionné. Il existe cependant des risques de maladie dues à des déséquilibre du parcours :

  • L’unijambisme ou membre atrophié (1ère étape) : ex : organisation quasi-inexistante dans l’équipe,
  • L’obésité ou anorexie (2èmeétape) : ex : exploration omniprésente,
  • Le manchot ou membre atrophié (3ème étape) : ex : absence de compagnonnage,

lundi 6 décembre 2010

Kotick 133 est arrivé

Kotick 133 est arrivé dans les boîtes aux lettres !


Le thème “En avant vers Mars” te transportera dans les galaxies de notre système solaire !

Au sommaire:

  • Zoom sur la nouvelle meute de Rambouillet!
  • Le mot de Kotick
  • Dossier: En avant vers Mars!
  • A toi la parole: Souvenirs du camp
  • BD: Les loups futés recrutent
  • Histoire: Akéla, chef des loups
  • Ludotick: A toi de jouer !
  • Le mot d’Erénée: L’aventure avec le Christ
  • Vieux Loups: L’accueil des nouveaux louveteaux
  • Courrier, indos: Les pistes
  • Trucs et astuces: Roule ton foulard


… avec des photos, des jeux et des dessins !

Retrouve la version numérique sur :Kotick 133

jeudi 4 février 2010

Les dates à retenir

Connaissez-vous les dates des prochains rendez-vous nationaux ?

Lire la suite...

lundi 26 octobre 2009

ça s'dit scout !

Ce soir, écoutez l’émission des EEUdF “Ça s’dit scout ! ” sur le thème « Passages de branches ».

Rendez-vous sur 100.7 FM (en région parisienne), de 20h50 à 21h30, ou sur le site de Fréquence Protestante.

Les auditeurs, en premier lieu les louveteaux, éclaireurs et aînés, sont invités à appeler le standard au 01 45 72 60 00, pendant les horaires de l’émission pour témoigner à l’antenne de leurs expériences scoutes. Vous pouvez aussi envoyer un mail à radio@eeudf.org : il sera ensuite lu à l’antenne par notre chroniqueuse : Elsa.

samedi 24 octobre 2009

Outils pédago en cours de ré-impression

Le dossier pédagogique de la branche cadette “Au soleil de l’aventure” et les fiches pratiques de la branche moyenne sont actuellement en cours de ré-impression.
Vous pouvez continuer de passer commande à la boutique unioniste mais il faudra faire preuve d’un peu de patience pour les recevoir. Merci !

Dans l’intervalle,vous pouvez télécharger ces documents au format PDF dans la bibliothèque numérique, rubrique Branches.