Mot-clé - Développement

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 12 juin 2013

Le dossier de présentation : un outil pour les demandes de subventions

Le dossier de présentation présente synthétiquement en quelques pages l’association.

Comment s’en servir ?

Le dossier de présentation peut vous aider à parler du Mouvement à des partenaires (parents, paroisses, collectivités, …) et c’est également un très bon outil pour obtenir des subventions au niveau local, régional et national. Il permet à vos interlocuteurs de comprendre l’organisation des EEUdF, de découvrir la diversité des actions et d’apprécier le sérieux de l’association.

Ainsi, même si le dossier de subvention ne le mentionne pas, n’hésitez pas y glisser un exemplaire. Vous pouvez également le donner en main propre lors d’un entretien avec vos partenaires ou contacts institutionnels.

Dossier de presentation EEUdFOù le trouver ?

Dans la nouvelle bibliothèque numérique, bien sûr !



Pour télécharger le dossier de présentation cliquer ici

Plus d’informations sur les demandes de subventions sur le wiki des EEUdF.

vendredi 19 avril 2013

Le Wiki développement, tu connais ?

Nous venons de créer un Wiki EEUdF pour répondre aux questions concernant les finances et s’adresse à tous ( nous t’invitons d’ailleurs à le consulter). Nous avons aussi rajouté une page développement.

Où se trouve ce Wiki EEUdF ? Quand tu te connectes sur le site www.eeudf.org grâce à tes identifiants, tu atterris sur cette page :

Interface

Lire la suite...

jeudi 18 avril 2013

« J’avais envie de consacrer mon temps libre aux autres »

floriane2Le recrutement au sein du Pôle Développement est en marche ! Floriane Gillmett rejoint l’équipe nationale au titre de Service Civique Volontaire !

A 21 ans, la jeune recrue devenue responsable louveteaux en 2010 souhaite se consacrer au développement de l’association. « Je suis actuellement en période de réflexion. J’ai décidé de me réorienter après une formation en informatique dans laquelle je ne m’épanouissais pas » nous explique Floriane, « j’ai besoin de contact humain et j’aimerais poursuivre mon expérience ici par une carrière sociale ».

Alors le temps libre dont elle dispose, elle a décidé de le consacrer aux autres, aux membres du Mouvement. Référente en région, elle participera au développement des groupes en Alsace-Lorraine et représentera l’association auprès des organismes de jeunesse. Un travail qui se traduira par un soutien au groupe de Nancy puis de la petite Rosselle, et qui s’étendra aux unités désireuses de se développer elles-aussi. Floriane prendra également part à l’organisation du festival Heaven Door. Nous lui souhaitons la bienvenue et une bonne intégration parmi nous !

mercredi 31 octobre 2012

A la rencontre de Céline Moirod, nouvelle présidente de la Cobra !

Celine_moirodCéline Moirod est devenue présidente de la Cobra très récemment. Déjà très investie dans son rôle, elle a accepté de nous livrer les raisons de son engagement et nous a présenté le binôme avec qui elle travaille sur les projets à venir.

Lire la suite...

lundi 8 octobre 2012

Sur un arbre perché : Rentrée d’une nouvelle unité d’éclaireurs à Cosswiller

Unite_cosswiller

La toute récente unité d’éclaireurs « Suisse d’Alsace » a fait sa rentrée ! Thierry Baldensperger, pasteur et initiateur de la création du groupe de Coswiller, s’est prêté au jeu de l’interview.

Le quotidien régional ” les dernières nouvelles d’Alsace”, était présent pour leur première sortie. Lire l’article ici

jeudi 6 septembre 2012

C'est reparti avec le Week-end de rentrée !

w_e_rentree
Au programme de Samedi : Ouverture des festivités et présentation du CADOS. Une formation sur le thème de la Délégation, le traditionnel bilan des camps et un jeu sur la Simplicité Volontaire pour s’ouvrir l’appétit et déguster les mets disposés sur les tables pour l’apéro des régions. La soirée s’est achevée par un grand jeu spi sur le thème de la biodiversité qui a permis à tous de découvrir les actions de Noé Conservation. La journée de dimanche, plus courte, proposait consécutivement une session de formation des ER, une présentation du Moot 2013 et du prochain Congrès. La Grand Marché des Commissions et le bilan du week-end ont clotûré ces 2 journées bien remplies.

jeudi 23 août 2012

Calendrier 2013, la distribution c’est maintenant !

couv_calendrier_blog

Tiré à 20 000 exemplaires, le calendrier est un excellent support de communication et de financement de notre Mouvement qui permet de toucher des milliers de personnes.

Depuis 2012, le calendrier est également devenu un outil d’appel à la générosité, et à ce titre il peut-être offert avec la possibilité de recevoir un don déductible des impôts à 66%. Ainsi, un don à 20 euros ne revient qu’à 6,80 euros après déduction fiscale.
En donnant ou en vendant le calendrier, vous communiquerez autour des valeurs du scoutisme, de son engagement social et de ses méthodes éducatives.

Consultez le mode d’emploi de distribution ici

mardi 31 mai 2011

GR 28

Ce samedi 28 mai, l’ErF de la région Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur et les EEUdF de la région Provence se sont retrouvés lors d’un grand rassemblement : le GR 28.
Sur le thème de « Sur le chemin… Dieu t’appelle », cette journée ensoleillée a été un moment riche en rencontres. La dimension jeunesse du rassemblement a donné lieu à des ateliers puis à un grand jeu mêlant les jeunes, éclaireurs ou non.

Les ateliers du matin ont permis aux participants de venir échanger avec Jean-Luc Cremer (animateur jeunesse régional de l’ErF Centre-Alpes-Rhône) et Nicolas Coiffier (Responsable du développement pour le Mouvement) autour de l’animation jeunesse en paroisse. Ces échanges, soulignant l’importance de la jeunesse pour l’Eglise, ont permis d’aborder de nombreux points : quelles propositions avoir pour les jeunes, comment monter un groupe, quels liens éclaireurs / paroisse, etc.

L’après-midi a été consacré à un grand jeu organisé par l’Equipe Régionale. Un grand merci en particulier à Alexandre Sautter (ER Développement) et Marine Lucas (Chargée de développement) pour leur implication. Sur fond de déluge à venir, les 180 participants ont construit l’arche de Noé et recueilli les animaux pour les sauver. Au passage, ce fut pour eux l’occasion d’apprendre à se connaître mais aussi de partir à la découverte de l’église.

En fin de journée, avant le dîner et une soirée concert, un culte a permis de rassembler tout le monde. Après une parole forte portée par Laurent Schlumberger (Président de l’ErF), un louveteau de Toulon a lu le texte du Centenaire puis, toutes et tous, ont entonné, debout, un cantique des patrouilles.

Une fois de plus, bon anniversaire !

GR 28 Arche

jeudi 7 avril 2011

2 bonnes nouvelles pour les régions Paris et Val de Seine !

En cette année de centenaire, nous souhaitons la bienvenue sur deux régions franciliennes au groupe de Saint-Georges à Paris et au groupe de Neuilly-Levallois en Val de Seine !

Saint-Georges a pour particularité unique au sein du Mouvement d’être issu d’une église anglicane ! La convention entre les EEUdF et l’Eglise a été signée début mars et une équipe de cadre et responsables, avec l’aide de l’Equipe Régionale Paris, se sont déjà portés volontaires pour soutenir le projet et sont en train d’organiser leur première activité avec les enfants (une meute de louveteaux et une unité éclaireurs) de l’église qui aura lieu courant mai.

De son côté, le groupe Neuilly-Levallois, créé sur les paroisses voisines de Neuilly et de Levallois dans les Haut-de-Seine est également en bonne voie de création, ou plutôt de re-création puisque ces 2 paroisses ont un fort passé unioniste, toujours présent dans les mentalités. En effet, de nombreux paroissiens ont fait part de leur soutien et plusieurs parents sont intéressés pour y faire participer leurs enfants. Il est prévu de commencer les activités avec une meute de louveteaux et comme pour Saint-Georges, nous visons une première activité sur le mois de mai.

Les Eclaireurs Unionistes sont heureux de pouvoir compter sur ces 2 nouveaux groupes et leur souhaitent bonne route !

L’élan c’est vous, alors élancez-vous !

lundi 4 avril 2011

Relève le Défi Nature !

Tu as envie de faire vivre le scoutisme et de développer ton groupe local ? Tu voudrais proposer à l'ensemble du groupe local de vivre un week-end de groupe fédérateur et dynamique ?
En avril et mai, lance-toi dans le week-end Défi Nature!

Défi Nature, qu'est-ce que c'est ?

  • C’est faire vivre un WE de scoutisme à des nouveaux jeunes et responsables. Chacun invite un copain à venir découvrir la vie dans la nature.
  • C’est un kit pédagogique clef en main. Le WE est tout prêt, à toi de t’en saisir et de l’adapter. Il comprend :

1. Des fiches pratiques pour organiser un WE simple, accueillant, basé sur le scoutisme fondamental et l’éducation à l’écocitoyenneté.
2. Des fiches d’animation décrivant pas à pas grands jeux, moment spi, veillée, accueil, moment de louange etc.
3. Des fiches techniques : installations, cuisine, menus …

Défi Nature / camp toulon clamart Où trouver ce Kit pédagogique ?

Chaque groupe local en a reçu un exemplaire papier par le biais de son conseiller de groupe local. Il est également téléchargeable en cliquant ici.
Tu peux aussi utiliser les ressources de ce kit pédagogique pour tes autres activités d’année et ton camp d’été.

Pour toute question sur le WE et sa mise en œuvre, contacte le Pôle Développement de l’Equipe Nationale : marine.lucas@eeudf.org. N’hésite pas à envoyer à cette adresse tes photos et impressions du WE.

Bon Défi Nature !

L’Elan c’est vous alors élancez-vous !

mardi 22 février 2011

Un outil pour la fête de groupe

Les festivités s’annoncent par milliers en cette belle année du Centenaire, mais vous vous demandez encore comment vous y prendre ? Alors réjouissez-vous de l’arrivée d’un nouveau kit clefs en mains : le kit “Fête de groupe local” !

Ce dossier à pour but de vous accompagner dans l’organisation d’un moment festif et convivial au sein de votre groupe local !

Destiné aux Cadres Locaux, il met à disposition des outils en terme de pédagogie, de techniques et de communication prêts à l’emploi. Vous avez désormais en main grâce à ce kit :

  • des idées pour valoriser les acteurs du groupe local,
  • un dossier sur l’intérêt et les objectifs d’inviter les amis ou les partenaires,
  • un déroulement type de la fête de groupe local,
  • un rétro planning pour la préparer,
  • des outils de communications vers l’extérieur.

3_Kit fête de groupe

De plus, en cette année exceptionnelle, ce kit est accompagné d’un volet Centenaire dans la fête de groupe local, pour marquer le coup de façon plus intimiste et retrouver des vieilles connaissances, ou en faire de nouvelles !

Il sera envoyé aux CGL dans le courant du mois de mars !
Alors n’hésitez plus, foncez et bonne fête de groupe local à tous !

lundi 7 février 2011

Bienvenue à la Meute d'Alès-Uzès

Après un an de coupure, les activités de la Meute d’Alès-Uzès, de la région Bas-Languedoc, ont repris en novembre dernier. Grâce à l’investissement d’anciens du Mouvement, qui les ont contactés et épaulés, Anaïs, Isaël Olivier et Steven ont relancé la Meute qui compte pour l’instant une quinzaine de louveteaux.
Article Uzès Alès Ces derniers sont déjà bien impliqués la vie de Meute : après avoir reçu leur foulard, ils ont pu découvrir la Loi, et ont rédigé leur Charte à la dernière sortie. Prochaine étape, la constitution des sizaines.
Une belle route à la Meute et ses responsables !

L’Elan c’est vous, alors élancez-vous

dimanche 30 janvier 2011

Un an de reprise, cela se fête !

Cela fait maintenant une année que les activités ont repris du coté de Rambouillet/Saint-Quentin en Yvelines. Après plusieurs années de flottement et même un an sans responsables, les activités reprennent aujourd’hui de plus belle !

Lire la suite...

mardi 25 janvier 2011

L’Elan Centenaire

2011 est là ! Depuis un peu moins d’un mois nous y sommes, c’est le Centenaire !! Partout en France, tentes et locaux unionistes résonnent d’expressions devenues incontournables : 101 actions, camps du Centième, Assises Nationales, fête, etc.

Lire la suite...

lundi 24 janvier 2011

Un nouveau groupe en IDFSE pour un nouveau siècle de scoutisme protestant !!

On l’attendait tous, le voici, il est là, le premier groupe du centenaire!

Le groupe de la Vallée de l’Orge (VDO) vient donc de se lancer dans la belle aventure du scoutisme unioniste ! Après 12 ans d’absence, les EEUdF sont de nouveau présents au sein de l’Eglise Reformée de la Vallée de L’Orge (Essone).

Pour cette première sortie, les jeunes ont put vivre une initiation au scoutisme. Au programme du grand jeu : activités dans les bois, jeux d’approche, découverte des codes, de l’orientation et conseil pour décider démocratiquement des couleurs du futur foulard, le tout bien sût dans un folklore marin.

Les 15 jeunes présents pourront donc maintenant vivre le projet unioniste et une place les attends déjà sur le camp Touline, camp école ayant pour objectif d’aider les jeunes unités dans la mise en place d’un scoutisme de qualité.

L’élan c’est vous alors élancez vous !

mardi 18 janvier 2011

Strasbourg - 101 bougies pour la Lumière de Bethléem

Dimanche 12 décembre 2010, 400 Eclaireurs et Scouts sont venus de tout le Bas-Rhin au petit matin pour célébrer un office à la Cathédrale de Strasbourg autour de la « Lumière de Bethléem ».

Lire la suite...

mardi 11 janvier 2011

Remise du diplôme de l’OMMS pour les 100 ans des EEUdF

Du 10 au 14 janvier a lieu la 39ème Conférence Mondiale du scoutisme pour l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS) à Curitiba au Brésil.



Le 4 janvier au matin, l’OMMS nous a remis ainsi qu’aux autres associations membres ayant 100 ans cette année, un diplôme pour officialiser notre Centenaire.

Samuel Trouvé avec diplome CentenaireChez nos amis français, Yannick Daniel, président des Eclaireurs et Eclaireuses de France, a également reçu ce diplôme pour son association.

Pour les personnes que sa intéresse, il est possible de suivre en live cette conférence en se rendant sur le site web de l’OMMS : http://scout.org/

Samuel Trouvé

lundi 13 décembre 2010

Le bonhomme aîné

Le « bonhomme » est un des deux outils graphiques permettant de présenter la pédagogie de manière globale. Il est destiné à présenter l’articulation de la Route et sa cohérence globale. Il permet de rentrer aussi profond que souhaité dans les subtilités de la pédagogie, ou de survoler l’ensemble pour la faire comprendre en quelques mots. Il est un support visuel mais ne peut se passer d’explications, on peut facilement le dessiner au fur et à mesure des explications pour faire apparaître le bonhomme en fin de discours. Il peut être expliqué de manière succincte ou approfondie suivant le public (nouvelle équipe d’aîné, formation des responsables…).

Bonhomme ainé

Quand l’utiliser ?

  • A l’arrivée d’une nouvelle équipe d’aînés,
  • A chaque nouvelle étape,
  • Dès que le responsable souhaite faire visualiser aux aînés les « maux » dont l’équipe peut souffrir

Description
Le bonhomme doit être présenté au fur et à mesure et de bas en haut (étape par étape : fondateurs, bâtisseurs, compagnons.).

1ère étape : Les jambes

L’objectif de la première jambe : apprendre à s’organiser.

L’équipe apprend à faire une réunion réussie, se donner des objectifs et les réaliser. Ils vont du plus simple (préparer une réunion) au plus complexe (organiser un week-end). Pour savoir s’ils ont réussi à atteindre ces objectifs, il est demandé à l’équipe d’organiser un mini camp d’au moins 3 nuits. Suite à ce mini camps un bilan est réalisé avec les responsables pour décider ensemble si cet objectif a été validé.

L’objectif de la deuxième jambe : se connaître et souder l’équipe.

Les aînés vont vous répondre qu’ils sont ensemble depuis les louveteaux et qu’ils se connaissent par cœur. Il est important que chacun puisse montrer soit une passion, soit une révolte, soit une envie qui l’anime au reste de son équipe, pour deux raisons : la première est que chacun devienne leader dans le groupe lors de son temps passion, la deuxième est de permettre de dégager les idéaux communs à l’équipe. Cet objectif se termine avec la rédaction du pacte d’équipe.

2ème étape : Le tronc

L’équipe commence par rédiger son Pari : c’est une déclinaison en actes du Pacte d’équipe.

Le projet se compose de deux parties. La première est l’exploration : elle permet de s’informer, de vivre et d’explorer les valeurs du Pacte (récupération de la matière pour se nourrir et s’enrichir). La deuxième est le témoignage que l’on verra sur la 3ième étape et qui répond à la question comment je transmet mes valeurs et mes explorations autour de moi.
Il est important dans cette étape, pour l’exploration, que l’équipe n’ait pas les yeux plus gros que le ventre sinon ils risquent de s’écœurer. Cette étape doit être ambitieuse par rapport au potentiel de l’équipe et qui ne doit pas être comparé à celui des autres équipes. Il est important sur cette étape de définir dès le choix du projet le public visé, le support,… en vue du témoignage.

3ième étape : Les bras et la tête.

L’objectif du premier bras : se relire et témoigner.

Le témoignage a pour objectif de répondre à la question comment je transmet mes valeurs et mes explorations autour de moi. La relecture permet d’enrichir son témoignage et inversement le témoignage va permettre d’affiner la relecture, de prendre conscience du chemin parcouru.

L’objectif du deuxième bras : s’engager et le compagnonnage.

Lors du choix du projet, tu as fait des compromis avec l’équipe, là nous te proposons de faire vivre tes envies et tes valeurs personnelles. Ce compagnonnage va être effectué en dehors des éclaireurs unionistes mais encadré par tes responsables. Des échanges en équipes seront les bienvenus pour partager vos expériences respectives.

Puis finir par la tête du bonhomme : l’envoi.
C’est une cérémonie pour faire un bilan sur ce qu’on a vécu dans sa vie aînée et pour annoncer ces prochains engagements aux éclaireurs unionistes ou ailleurs. Cet envoi peut être intimiste en équipe ou bien partagé avec des personnes qui ont marqué votre vie aux EU.

La position des Haltes

L’itinéraire permet de réfléchir sur soi tout au long de la Route. Il contient notamment des temps de réflexion personnel appelé les Haltes, décomposés en 4 niveaux de questions. Tu évolues sur la route et tu progresses en même temps. C’est pour cela qu’il existe 4 niveaux de réflexion de plus en plus pointus suivant que tu es en 1ère, 2ième ou 3ième étape. Voici un exemple d’ordre d’évolution sur la route sur le domaine de la relation aux autre :

  • 1ier niveau : Qu’est ce qu’un préjugé ?
  • 2ième niveau : Ai-je des préjugés. Si oui, lesquels ?
  • 3ième niveau : Comment puis-je lutter contre mes préjugés ?
  • 4ième niveau : Contre quelles injustices ai-je envie de me battre ?

La 1ière halte se situe dès le début de la route (quand tu passes des éclaireurs aux aînés).
La 2ième se situe avant le pacte d’équipe.
La 3ième arrive juste après le bilan de l’exploration.
La 4ième est juste avant l’envoi.

Les maladies du bonhomme aîné

Un parcours réussi est représenté par un bonhomme bien proportionné. Il existe cependant des risques de maladie dues à des déséquilibre du parcours :

  • L’unijambisme ou membre atrophié (1ère étape) : ex : organisation quasi-inexistante dans l’équipe,
  • L’obésité ou anorexie (2èmeétape) : ex : exploration omniprésente,
  • Le manchot ou membre atrophié (3ème étape) : ex : absence de compagnonnage,

vendredi 10 décembre 2010

L’enchaînement des trois étapes en BA

Branche ainée 1Première étape dite Fondateur

Objectifs pour les aînés :

  • Permettre à l’équipe de bien se connaître et de trouver son identité
  • Mettre en commun et partager des valeurs
  • S’organiser de manière efficace

Intention éducative :

  • Montrer par le vécu aux aînés comment une équipe peut acquérir le savoir-faire et l’identité qui lui permettra de construire un projet d’envergure
  • Faire acquérir aux aînés des éléments d’organisation, de régulation et d’orientation d’une équipe

Rôle du responsable dans l’étape Fondateur
Pour que l’équipe soit capable de se coordonner efficacement, le responsable doit veiller à ce que chaque aîné ait un rôle à jouer. Le responsable est avant tout organisateur et formateur. Dans un premier temps, c’est un rôle de dynamisation et de centralisation, proche de celui des responsables de branche moyenne. Puis, au fur et à mesure, il délègue l’animation aux Aînés volontaires, ou bien à ceux et celles qui sont les plus à même de tenir ce rôle. Toutes les tâches déléguées amèneront les aînés vers davantage d’autonomie.
Dans la perspective des 2e et 3e étapes, le responsable accompagne chaque Aîné dans la découverte et l’explicitation de ses motivations, des causes qu’il souhaite défendre, des injustices qu’il dénonce, des valeurs auxquelles il adhère, de ses envies pour lui-même et pour groupe. Si nécessaire, le responsable aide l’équipe dans la mise en commun de ces idées, qui seront décrites dans le Pacte de l’équipe.
Cette étape est primordiale pour la suite, car si les fondations ne sont pas solides, l’équipe peut imploser assez vite.

Passage de la première à la deuxième Etape : le pacte d’équipe et le mini-camp
L’Etape des Fondateurs doit permettre à l’équipe de bien se connaître, de partager leurs valeurs communes et de s’organiser de manière efficace. Ainsi, l’équipe pourra s’engager dans la deuxième Etape, celle des Bâtisseurs, qui sera centrée sur la réalisation d’un Projet d’envergure construit sur les valeurs communes de l’équipe. Pour passer de la première à la deuxième Etape, l’équipe d’Aînés doit avoir rempli deux conditions :

  • Avoir rédigé son Pacte d’équipe. Ce pacte doit regrouper les valeurs communes qui unissent l’équipe. Il est essentiel et accompagnera l’équipe jusqu’au bout de sa Route.
  • Avoir réalisé un mini-camp de 4 ou 5 jours (au minimum). Ce mini-camp permettra de mesurer la qualité de l’organisation de l’équipe.

Deuxième étape dite Bâtisseur

Objectifs pour les aînés :

  • Construire un projet d’envergure
  • Passer des convictions à l’action
  • Se former selon ses choix et besoins

Intentions éducatives :

  • Faire acquérir et vivre une démarche de projet collective
  • Montrer aux aînés qu’ils sont capables de traduire leurs valeurs et aspirations en actes et d’en témoigner

Rôle du responsable dans l’étape Bâtisseur
Il doit accompagner les aînés dans la réalisation de leur projet. Il doit déléguer tout ce qui peut l’être compte tenu de l’autonomie de l’équipe. Si certaines tâches sont encore trop complexes, c’est à lui de les assumer et de former les Aînés. Il est accompagnateur et formateur mais parfois directif pour favoriser l’avancement du projet. Il doit également s’assurer que tous les éléments/outils indispensables à la construction d’un projet sont connus et utilisés des aînés (budget, planning, etc…). Toute la difficulté de son rôle est de bien analyser la situation pour doser son intervention tant en terme de nature de l’intervention que de son intensité.

Passage de la deuxième à la troisième étape : le bilan de l’exploration

L’Etape des Bâtisseurs est l’Etape qui permet à l’Equipe de passer de ses convictions à l’action en élaborant son Projet (Pari) et en vivant une Exploration. L’équipe pourra alors passer en troisième Etape, celle des Compagnons. Cette Etape sera centrée sur la Relecture et le Témoignage, qui permettront de mener à bien le Projet de l’équipe. Mais elle sera aussi centrée sur le Compagnonnage, qui permettra à chaque Aîné de faire vivre ses valeurs propres de manière individuelle. La condition pour qu’une équipe puisse passer de la deuxième à la troisième Etape est la réalisation du Bilan de l’Exploration. Ce Bilan doit permettre à l’équipe d’Aînés d’analyser les réussites mais aussi les échecs de leur Exploration au vue de la construction et de la réalisation de leur témoignage, aboutissement du projet.

Troisième étape dite Compagnon

Objectifs pour les aînés :

  • Permettre à chacun d’affirmer ses choix de vie, en les clarifiant, et en montrant ses engagements
  • Faire un bilan complet sur sa vie aux aînés et dans le mouvement
  • Témoigner de son exploration et de sa relecture

Intention éducative :

  • Apprendre à faire des choix et à s’engager dans ses choix
  • Apprendre à relire ses expériences

Rôle du responsable dans l’étape Compagnon
Il doit organiser, accompagner et favoriser la relecture individuelle puis en équipe qui permettra de donner plus de consistance au témoignage. Il doit suivre et faire vivre le témoignage à la fin du projet. Il doit donner les moyens à chaque aîné de définir et vivre son compagnonnage, encourager et suivre l’aîné dans cet engagement personnel. Son rôle dans cette étape est plus centré sur les personnes de l’équipe prises isolément que sur l’équipe entière.

jeudi 9 décembre 2010

Des jalons pour marquer le franchissement des étapes et le changement d’objectif

L’intérêt de jalons sur la Route

La Route peut sembler longue pour les aînés qui peuvent avoir du mal à se projeter dans le temps.

Reconnaître le travail et l’avancée de l’équipe

D’une part ces jalons permettent de montrer le travail accompli. Un jalon est un passage important pour l’équipe. En effet, les Aînés doivent pouvoir se rendre compte de ce qu’ils ont effectué. Il faut pouvoir souligner les réussites mais aussi les manques en explicitant comment ils pourraient être résorbé plus tard. Le fait de passer le jalon est une validation de la qualité du travail accompli puisque le responsable estime que son équipe est mature pour passer à l’étape suivante. Il s’agît donc d’une reconnaissance extérieure à l’équipe, par le responsable, du niveau atteint.

Décomposer la Route en séquences plus courtes

D’autre part ils permettent de relancer l’équipe d’aînés avec des phases plus courtes (chacune des 3 étapes) que la Route entière de l’équipe. Cela permet aux aînés de voir plus vite un aboutissement intermédiaire et ainsi de ne pas se décourager face à un objectif trop éloigné.

Marquer un changement de phase et d’objectif

Enfin et surtout, certains jalons permettent d’exprimer aux aînés que va arriver un changement de phase. Après une étape de construction de l’équipe, commence une phase de réalisation d’un projet d’envergure lorsque l’équipe est arrivée à maturité. Après une étape de réalisation et de vécu de l’exploration, commence une nouvelle phase de redéploiement personnel.

Sur la route

Qui valide le passage de jalon ?

C’est le responsable qui valide ou non le passage de jalon au vu de ce qu’a réalisé l’équipe et des critères défini ci-dessus. Mais afin que l’équipe prenne conscience de ses possibilités, de ses faiblesses et de son fonctionnement, il doit impérativement associer son équipe dans cette validation.

Comment vit l’équipe le franchissement d’une étape ?

Le responsable doit signifier à l’équipe qu’elle est en train de franchir un jalon, qu’elle est train de changer d’étape. Plutôt que de le faire de façon formelle lors d’un laïus au cours d’une réunion, il est préférable de prévoir une animation pour le matérialiser de façon symbolique (passage d’un pont de singe, repas festif, sortie au cinéma, etc…). Le côté festif et symbolique, les congratulations ne doivent pas être négligées pour que l’équipe prenne confiance en elle et ressente de la satisfaction. Le passage de jalon est marqué fortement dans le classeur Trace Ta Route puisque les fiches sont structurées par étape.

Quelle durée pour chaque étape ?

Les trois étapes de la route ne comportent pas de durée car chaque étape dépend de l’histoire et de la maturité de l’équipe. Il est important de prendre le temps d’accomplir pleinement chaque étape pour atteindre tous les objectifs pédagogique lié à chaque étape. Cependant, de manière indicative, des ordres de grandeurs peuvent être indiquées :

  • 1ère étape entre 6 mois et un an et demi.
  • 2ième étape entre 6 mois et deux ans.
  • 3ième étape entre 6 mois et un an.



BAU

- page 1 de 2