Mot-clé - education populaire

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 30 août 2012

La petite casserole d'Anatole

Couverture_la_casserole_danatole

La rencontre et le respect de la différence sont au menu de notre programme d’action national, mais le sujet n’est pas forcément facile à aborder avec les enfants, surtout en branche cadette.

Voici un album qui traite la différence de manière métaphorique, sous la forme d’une casserole accrochée à Anatole, qui le suit, et le gêne partout, envahit sa vie… jusqu’à ce qu’il découvre que chacun a sa propre casserole, qu’on peut l’apprivoiser, vivre avec, et même en faire une richesse.

Des dessins simples et naïfs, des textes courts que même les plus jeunes louveteaux les plus jeunes pourront lire, et un ton juste, un message positif, donnent à ce livre toute sa place dans la bibliothèque de la meute.

Et pourquoi ne pas en faire un support d’animation, autant pour aider les enfants à déveloper leur estime de soi que pour se préparer, justement, à rencontrer des publics “différents” ?

Jérôme Kasparian

La Petite Casserole d’Anatole, d’Isabelle Carrier - Bilboquet.

mercredi 30 mai 2012

Assises de l'Éduc Pop 2.0 en Deux-sèvres

asise_educ_pop1
Les Assises de l’Éduc Pop 2.0 en Deux-sèvres est un moment de rencontre, d’échange et de construction pour les acteurs de l’éducation populaire et de la médiation numérique. Elles se tiendront le samedi 9 juin au Ateliers du Bocage.

Élaboré collectivement par les acteurs de l’éducation populaire du territoire et de leurs partenaires, le programme des Assises de l’Educ Pop 2.0 est un point de départ pour interroger nos pratiques, initier de nouveaux projets et constituer un réseau actif dans les Deux-Sèvres et en Poitou-Charentes. Quand le monde du web 2.0 -ou plus largement du numérique- et de l’éducation populaire se croisent, il y a de fortes convergences mais aussi des incompréhensions parfois des rejets. Il y a donc assurément une éducation populaire 2.0 à construire… ensemble.

Animateurs de l’éducation populaire, bénévoles associatifs, élus, éducateurs de tous horizons, facilitateurs des activités numériques, … les Assises Educ Pop 2.0 vous concernent !

Vous pourrez découvrir, échanger avec des acteurs locaux et élargir votre réseau en participant au mini-forum Vous pourrez vous approprier et agir sur les enjeux en participant aux ateliers proposé et à la conférence de Philippe Cazeneuve (spécialiste de la médiation numérique).

Découvrez le programme et inscrivez vous vite ici !

Pour plus d’information Contacter : Julien Malherbe, 06 50 96 50 08 - julien.malherbe@labetapi.fr

lundi 23 avril 2012

L’ éducation populaire, moteur du Scoutisme Unioniste

logo_educ_pop_gdMouvement agréé par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, les EEUdF revendiquent légitimement leur appartenance à l’éducation populaire. Mais au fond, savons-nous exactement ce que signifie ce terme? Dans quelle mesure le défendons-nous dans notre projet éducatif ? Petit rappel des faits…

L’éducation populaire en quelques lignes !

Communément employé et promu dans nos supports de communication, le terme mérite une définition. S’il n’en existe pas d’officielle, on peut toutefois regrouper un certain nombre de caractéristiques propres aux mouvement d’éducation populaire.

Les acteurs s’accordent à penser que « l’éducation populaire consiste à permettre à tous d’acquérir des connaissances pour comprendre le monde, s’y situer, participer à la vie du pays, être un citoyen actif, transformer ce monde. On retrouve dans cette définition la notion d’instruction pour tous, de liens avec la République et la citoyenneté, et la question de la transformation sociale et politique » .

Plus concrètement, il s’agit d’abord de l’éducation dite alternative ou parallèle aux structures traditionnelles que représentent la famille ou l’éducation nationale, à tous niveaux d’enseignement.

Elle favorise la démarche d’émancipation individuelle et collective à travers des activités menées le plus souvent en groupe.

Autre caractéristique, c’est l’éducation « de chacun par chacun » : une éducation qui ne vient pas d’en haut, des classes dominantes. Elle cherche plutôt à refondre la culture populaire en accordant une égale dignité à toutes les classes de la société.

C’est aussi celle qui ne se limite pas à la ” haute culture “, mais qui explore la culture au sens large: sciences, techniques, sports, connaissance des arts, expression artistique.

Enfin, c’est l’apprentissage de la citoyenneté : la citoyenneté qui n’est pas seulement la politisation (l’art de réfléchir sur la politique institutionnelle) mais une pratique active : art de parler en public, de savoir écouter, de gérer un groupe, de s’intégrer à la société…

Un enjeu scout

Nul doute que notre projet éducatif et les engagements qui en découlent font de l’éducation populaire, l’un des principes fondamentaux de nos actions. A cela s’ajoute l’éducation à la paix et le développement durable qui représentent les pierres angulaires de notre mouvement.

Nous formons des citoyens engagés en utilisant une méthode éducative originale, complémentaire de la famille et de l’école et affirmons des valeurs tels que le sens de l’engagement, la responsabilité, le sens de l’action et du service, la fraternité, le respect, la confiance et la coopération. L’idée est de donner les moyens à tous, tout au long de la vie, de s’épanouir et de s’emparer de sa citoyenneté.

Pour défendre nos actions, il est intéressant de rappeler que chaque mouvement populaire oriente ses activités de manière différente. C’est ce qui fait la force de l’éducation populaire : sa pluralité !

En outre, nous, les Eclaireurs Unionistes privilégions à cet effet le jeu, la vie en groupe, l’engagement personnel (la Promesse), la référence à des valeurs communes (la Loi), et la valorisation du sens du service. Nous sommes protestants par notre histoire, notre enracinement local et par la conviction portée collectivement que la rencontre avec Jésus-Christ contribue à donner un sens à sa vie.

Dans le plus grand respect des convictions de chacun, car le mouvement est ouvert à tous sans condition de croyance ou d’appartenance religieuse, nous offrons la possibilité de cette rencontre, à travers des temps de partage autour de textes bibliques et, pour ceux qui le souhaitent, lors de temps de prière.

Pour en savoir plus, RDV sur les sites dédiés à l’éducation populaire :

http://educ-pop.org/
http://www.iloveeducpop.fr/

mardi 10 avril 2012

Lutte contre les discriminations

real_logo
Le RÉALD, Réseau national des Associations jeunes et étudiantes de Lutte contre les Discriminations, est un réseau qui a pour but de réunir les associations de jeunes et tournées vers les jeunes, agissant contre les discriminations, quelles qu’elles soient.

Il est né fin 2011 de la volonté de nombreuses associations qui œuvrent en direction des jeunes, de réunir leurs forces au sein d’un réseau national pour échanger, se former, partager ses idées, promouvoir la diversité et lutter plus efficacement contre toutes les formes de discriminations.

En bref ce nouveau réseau est une plate-forme d’échange de réflexions, d’idées et de moyens entre les associations. Il est une interface de dialogue et un outil d’amplification et d’influence des initiatives jeunes et étudiantes sur la société.

Le RÉALD a pris forme au sein du réseau Animafac qui est membre avec les EEUdF du Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Éducation Populaire.

Pour plus d’infos : www.le-reald.org