jeudi 14 février 2013

CADRES : Les relations hommes/femmes dans le Mouvement : notre rôle éducatif

mixite_cadresNotre Projet Educatif vise à former des individus épanouis et libres de leur choix. Cette ambition, que nous ne cessons d’affirmer, nécessite que nous soyons bien conscients de notre responsabilité dans la construction des identités de chacun de nos adhérent.e.s. L’égalité hommes/femmes apparaît alors comme une condition nécessaire à cette liberté de choix. C’est pourquoi, les EEUdF ont entamé une réflexion, il y a 2 ans sur cette question. D’analyse en questionnements, nous sommes actuellement prêts à affirmer que la première étape vise à prendre conscience de ce qui se passe dans nos activités ! Cette dynamique a été lancée lors de l’AG 2013 avec la conférence de Nicole Mosconi*, le lancement d’un Guide d’Outils pour la Mixité, le GO-mix et les ateliers sur la mixité.

Lire la suite...

RESPONSABLES : Les relations hommes/femmes dans le Mouvement : notre rôle éducatif

mixité_resp

Lors de chaque activité, le Projet Educatif des EEUdF est mis en œuvre. Chacun de nos choix, de nos attitudes, de nos projets ont un impact sur les enfants dont nous avons la responsabilité. Que leur transmet-on en matière de relations garçons/filles ? Est ce que nos activités permettent à chacune et chacun de se sentir libres et épanouis de leurs choix ? À quel point reproduisons nous les inégalités hommes/femmes et les rapports de domination qui existent dans la société ?

Autant de questions que le Mouvement t’invite à te poser suite au travail de la COMIX, la Commission Mixité. L’AG 2013 a été l’occasion de lancer cette dynamique, autour de la conférence de Nicole Mosconi*, d’ateliers sur la mixité et du lancement d’un Guide d’Outils pour la Mixité, le GO-mix. Parles-en avec les délégués que tu as élus lors de ton Aregi !

Lire la suite...

vendredi 26 octobre 2012

Je suis responsable et je me suis rendu compte que les garçons battent tout le temps en 1er à la thèque. Que faire ?

theque-bordeaux.jpeg

Première étape réussie : tu t’en es rendu.e compte ! Une des difficultés, c’est en effet de ne pas s’apercevoir qu’il y a une répartition stéréotypée des rôles.

Le stéréotype ici est de considérer que les garçons sont plus forts à la thèque que les filles et que, s’ils battent en premier, ils garantissent à leur équipe un maximum de points. Si ce stéréotype n’est pas déconstruit, il peut y avoir pour conséquence une démotivation des filles ainsi qu’un manque de confiance (elles pourront en arriver à penser qu’elles sont effectivement moins fortes à la thèque).

Tu peux demander aux enfants : pourquoi dans cette équipe les garçons battent en premier ? Selon les réponses, tu peux démonter les arguments un à un afin que les enfants se rendent compte de l’injustice que cela représente. Le questionnement peut être un moyen : les filles ont-elles réellement une technique différente que celle des garçons ? Les filles sont-elles vraiment moins musclées que les garçons ? Pourquoi les filles attendraient-elles ? Enfin, tu dois inciter les enfants à proposer une solution équitable eux-mêmes, le cas échéant, la leur souffler ! (alternance fille/garçon…) et faire prendre conscience aux filles qu’elles sont compétentes afin qu’elles ne s’autocensurent pas elles-mêmes !