Mot-clé - recrutement

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 26 juin 2012

Carrefour de l’engagement des jeunes


logo_carrefour_engaement_gd

Le monde protestant est riche, c’est un réseau fort où chacun peut trouver sa place, les œuvres et mouvements et les églises ont donc décidé de se réunir autour d’un projet commun ; créer une interface web pour permettre aux jeunes de trouver l’engagement qui leurs conviennent : Le carrefour de l’engagement des jeunes.

Cette interface internet va permettre aux structures et aux jeunes de se rencontrer, de s’investir l’un avec l’autre pour le projet de l’association. Un site WEB accessible à tous sur lequel les différents membres du réseau vont présenter leur structure et poster leurs offres d’engagement.

3 chemins possibles :

  • Répondre à une offre
  • Contacter une association
  • Faire une candidature spontanée.

Les personnes pourront donc répondre à une offre d’engagement ou contacter directement les associations pour proposer leur service, au niveau local, régional et national il y a donc un enjeu pour nous dans notre recrutement de bénévoles, et inversement cette plateforme pourra répondre à des attentes de responsables dans leurs recherches.

Les offres sont pour l’instant gérées au niveau national, nous pourrons réfléchir rapidement à l’opportunité de donner au niveau local ou régional ses propres accès.

Pour l’instant n’hésitez pas à aller y faire un tour, en parler autour de vous et faire remonter des propositions d’engagements à Nadine Marchand qu’elle se fera un plaisir de mettre en ligne pour vous.

Et tout cela se passe ici

jeudi 31 mai 2012

Le bénévolat : un atout à valoriser sur ton Cv !

illsutration_bénévolat_redim

Tu fais partie des 14 millions de français bénévoles dans une association. Les bénévolats concernent aussi bien des actions au sein de structures culturelles, que sportives, solidaires, environnementales ou sociales. C’est bien sur un moyen de se rendre utile, mais pas seulement ! Car ces expériences extra-scolaires constituent de vrais atouts à valoriser dans un Cv et un moyen d’enrichir son profil de nouvelles compétences.

Le bénévolat, une formation à valoriser dans la recherche de stage ou d’emploi

Les actions menées dans le cadre de ton bénévolat aux EEUdF te permettent d’acquérir une réelle maturité et une confiance en soi. Elles peuvent être mises en valeur lors d’un entretien d’embauche (ou pour décrocher un stage).
N’hésite pas à t’exprimer sur ton expérience et sur le projet éducatif des scouts : la prise d’initiatives ou de responsabilités, la préservation de la nature ou le sens du collectif sont des valeurs attendues par bon nombre de recruteurs.

Tu peux également faire valoir les formations dispensées aux EEUdF qui enrichissent ton parcours unioniste. Ces arguments peuvent se révéler persuasifs et faire la différence si les missions du poste ou du stage que tu pourvois concernent la conduite de projets, la planification, ou encore l’organisation d’ un évènement. La plupart nécessite un bon relationnel et l’esprit d’équipe, autant d’atouts dont tu disposes et dont ton bénévolat peut apporter la preuve si tu n’as pas d’expériences professionnelles au préalable.

Et si tu hésites encore à mentionner ton engagement ici (ou pour une autre association), sache que 61 % des 300 anciens bénévoles de l’AFEV (Association pour la Fondation Etudiante de la Ville), estiment que leur expérience a eu une incidence sur leur parcours professionnel. Convaincu ?

Et du point de vue d’un employeur ?

Les qualités de bénévole sont appréciées par les responsables des ressources humaines. En effet, trois quart des recruteurs sondés lors de l’étude de l’Afev affirment avoir déjà embauché des jeunes ayant mené une activité bénévole au sein d’une association. Tous s’accordent pour déceler des qualités d’investissement, de participation et de travail en équipe. 60 % d’entre eux remarquent que des bénévoles s’intègrent plus rapidement dans l’entreprise grâce aux acquis dus à leur engagement, leur ouverture d’esprit et leur réactivité. Entre expérience unique et utilité professionnelle, le bénévolat cumule de nombreux aspects positifs pour une future carrière professionnelle. Alors à vos CV !

vendredi 11 mai 2012

L’envie et le plaisir de porter le projet éducatif des EEUdF.

Photo_interview_remiRémi Goguel, Secrétaire Général depuis 8 ans, partage avec nous sa passion pour sa fonction et pour le Mouvement.

Tu occupes le poste de Secrétaire Général depuis 8 ans maintenant, qu’est ce qui t’as poussé à prolonger ton mandat ?

Je m’étais engagé pour 2 ans au départ. Il se trouve que des raisons personnelles et des conditions internes ici, m’ont amené à prolonger mon engagement. Ma fonction a notamment connu des évolutions qui m’ont amenées à élargir mes missions et à relever de nouveaux défis pour le Mouvement. Chaque changement a renouvelé mon intérêt pour le poste.

Qu’est ce qui te plait dans ce poste ?

D’abord, la possibilité de progresser ! J’ai appris dans de nombreux domaines. Les responsabilités et les missions riches et variées attachées à la fonction de Secrétaire Général, m’ont permis d’être pleinement associé à la conduite du changement dans l’association pendant ces huit années, avec les instances dirigeantes bénévoles, Conseil d’Administration et Bureau.

Au départ ma fonction était très centrée sur la gestion administrative de l’association, puis en 2007 nous avons créé le poste de responsable administratif et financier, ce qui m’a permis de me consacrer au développement du Mouvement et de ses partenariats. Il y a aussi une forte dimension de représentation extérieure dans la fonction que j’occupe, avec une multiplicité de partenaires ecclésiaux, institutionnels, scouts, etc. qui m’a énormément plu.

J’aime aussi la dimension collective de l’action, le travail en équipe et en réseau. J’ai la chance d’animer l’Equipe Nationale, dont les salariés sont aussi militants du projet de l’association. Cette équipe rassemble aussi des bénévoles et ponctuellement des stagiaires et des volontaires en service civique. D’autre part j’ai collaboré avec plusieurs équipes de Bureau successives. Je trouve enthousiasmant de travailler avec des militants associatifs très engagés. Par ailleurs, le projet éducatif que porte l’association, donne un véritable sens à mon travail. Le projet des EEUdF, les buts et l’impact social qu’il vise, nous place dans une configuration différente de celle de l’ entreprise à but lucratif, en terme de sens et de rapport au travail.

Quelles sont les grandes orientations ou décisions prises pour le mouvement et auxquelles tu as contribué ?

J’ai contribué à l’élaboration des orientations à long terme de l’association à travers la préparation du rapport d’orientation 2008-2020, avec notamment un axe fort sur l’éducation à la protection de la nature et à une forme de vie simple. Il y a là pour moi un enjeu essentiel pour l’avenir.

J’ai participé à l’impulsion de la stratégie de développement, qui a permis au Mouvement de retrouver le chemin de la croissance, avec une hausse des effectifs de 25% au cours des quatre dernières années. Pour financer cet effort de développement, j’ai aussi contribué à redynamiser le réseau d’amis et de donateurs qui soutiennent l’action du Mouvement.

Mais bien sûr tous les résultats obtenus sont d’abord le fruit d’un travail collectif, collaboratif, porté par l’ensemble des membres de l’association.

Tu vas prochainement passer le relai à un successeur. A ton avis, quels défis doit-il s’attendre à devoir relever ?

Sur l’éducation à la protection de la nature, l’un des principaux défis sera de composer une équipe de bénévoles pour porter ce dossier qui est actuellement en panne.. Sur le développement des ressources, nous engageons actuellement un programme de recherche de « grands donateurs », qui suppose une approche renouvelée de nos relations avec nos donateurs et plus largement avec notre réseau.

Le prochain secrétaire général devra aussi soutenir et accompagner le Bureau et l’équipe en charge du développement, dans la mise en œuvre du nouveau plan de développement et d’une stratégie globale qui visera à articuler le développement avec beaucoup d’autres leviers et vecteurs de croissance.

Actuellement nous cherchons mon successeur, le recrutement est en cours et j’espère avec ces quelques lignes, susciter de l’intérêt pour ce poste !

Pour visualiser l’offre de poste, cliquez ici

Propos recueillis par Marjorie Leduc

lundi 19 mars 2012

le Week-End CoR c’est le pied en FCB !

Les responsables de la région Franche-Comté/Bourgogne/Pays de Montbéliard se sont donné rendez-vous le week-end des 10 et 11 Mars 2012 à la Maison de Pierrefontaine (25) pour un évènement régional à destination des responsables et cadres, baptisé Week-End CoR.

On connaissait les week-ends “ramène ton copain” pour le recrutement des enfants : cette fois-ci, la formule évoquée en Assemblée Régionale à la rentrée 2011 a été testée au format adulte. Objectif : compter rapidement sur de nouveaux responsables pour grossir les rangs actuels.

Pour un premier essai, cinq invités ont répondu à l’invitation et participé à ces deux jours de « découverte » du scoutisme unioniste. Le programme de l’évènement a été concocté, quant à lui, par une petite équipe tirée de l’Equipe Régionale pour accentuer les thèmes du campisme, de la pédagogie, de l’animation et de la vie Spi, le tout amené de façon ludique dans un folklore Rock’N Roll !

Au final, les invités ont avoué avoir un regard neuf sur le scoutisme et sont sortis ravis de l’expérience Week-End CoR. De quoi motiver les forces en présences : la formule est à rééditer largement !

illustration_CORS

Pierre Georgy, bénévole régional et responsable d’unité F.C.B.P.M